Too Paris
Ousmane Kalil Kouyaté

Ousmane Kalil Kouyaté aka Ousmane Kora a grandi à Dakar, Sénégal, avant de rejoindre à 14 ans la capitale guinéenne. Il apprend la kora mais aussi le chant et le djembé dès son plus jeune âge auprès de ses illustres grands-pères, les virtuoses de la kora Soundioulou Cissokho et Mbady Kouyaté et connaît avec eux ses premières expériences de scène à partir de 1994. Il rejoint la formation de Ba Cissoko en 1998, avec qui il tourne dans toute l’Afrique de l’ouest et enregistre en 2003 l’album Sabolan (Marabi Productions). La même année, il fonde avec son jeune oncle Kandia Kouyaté aka Kandia Kora Les Etoiles du Mandingue et participe au festival Nuits Métis.

Avide de s’ouvrir à de nouveaux styles et de partager ses influences, il s’installe à Paris en 2009 et fonde avec ses amis d’enfance Sory Diabaté aka Papus Diabaté et feu Ibrahima Bah aka Kounkouré le groupe Universal Groove, trio explosif qui investit aussitôt les salles parisiennes. Surnommé le « prince de la Kora », Ousmane Kouyaté développe avec ses deux compères une fusion afro-jazz tirée de la musique mandingue et teintée de parfums popfunksoulblues ou rock, qu’il accompagne au chant en malinké, en soussou et en peul.

En 2011, les trois amis co-fondent, avec Lucien Alfonso (violon), William Hountondji (saxophone), Michael Gimenez (guitare) et Pierre Mangeard (batterie), le septet Toukouleur Orchestra. Avec ce groupe, ils enregistrent en 2013 Tamala, un premier album aux accents afro-jazz, blues et parfois bebop.

En parallèle, Ousmane accompagne aussi des musiciens de renom aux influences musicales diverses (Blitz the AmbassadorLëk SènSaïko NataSoul Bang’sBlade MC et Stefan FileyWilliam BaldéHélène Ségara…). Il monte en 2013 la Jam session du Café des sports, une scène ouverte où se mêlent jazz, reggae, hip hop, rock ou encore afrobeat dans une ambiance endiablée.

Visitez son site ici

Aller à la barre d’outils