Too Paris

Contrainte de poser ses valises, dans ce XXIè siècle, après d’innombrables voyages à travers les âges, Mansara passe le temps en chantant parce que cela lui semble être une jolie manière d’exister. Cette artiste atypique puise son essence dans les oeuvres de Tim Burton, Claude Monet, Jules Verne et dans la musique de Bjork, Zazie et Sade.

Elle s’inspire de tout, la vie quotidienne, la musique, la peinture, le cinéma, l’histoire. Elle bricole des chansons aux influences variées, pop, éléctro, jazz, soul, musique du monde et bien d’autres encore. Elle raconte ses aventures, ses rencontres, le doute, la colère, la nostalgie et la douceur de vivre. Dans une ambiance « art nouveau » au nuage steampunk, elle nous enchante de sa musique.

Mansara vient d’un XIXè siècle, un peu différent de celui que l’on connait. Un XIXè siècle où le racisme racial n’est qu’une idée choquante étudiée en cours d’Histoire des univers parallèles et où l’égalité des sexes est acquise depuis très longtemps. Mais ce n’est pas le paradis pour autant. Les armes se vendent comme des petits pains et chacun fait sa loi. Les shérifs ne savent plus où donner de la tête. On peut être condamner à mort pour sorcellerie ou utilisation abusive du voyage dans le temps.

A Reims, un 12 mai à 15h40, Mansara pousse son premier cri. A 6 ans, Mansara commence par faire un peu de danse classique comme beaucoup de petites filles de son âge. C’est à cette époque que sa mère lui fait découvrir Frédéric Chopin et qu’elle tombe éperdument amoureuse de la musique.

Elle prend son premier cours de chant, presque par accident, vers l’âge de 9 ans auprès de Marie Cornélie Falcon, cantatrice de talent qu’elle appelle encore volontier par son petit nom « Cornélia ». Mais ce sont les mots de son vieil ami « Lewis Carroll » qui lui ont donné le courage d’assumer sa passion. En lui répétant sans cesse : « Ma chère Mansara!!! Soyez ce que vous voudriez avoir l’air d’être! », Mansara a fini par le devenir.

Fille d’une infirmière aux aïeux bohémiens et d’un père ivoirien aux multiples métiers, Mansara aime voyager et mélanger les genres. Auteur, compositeur, interprète, bricoleuse en tout genre, Mansara se confronte à l’impossible.

Photo Album : Thomas Babeau

LIENS :
http://www.mansara.fr
https://www.facebook.com/mansara.music
https://itunes.apple.com/us/album/id577711596?affId=1108120
https://www.youtube.com/channel/UCoZBqdN1iLWPfdiKn4q9Yqw

Aller à la barre d’outils