Too Paris

Avec un père braqueur de banque et une mère mariée à Jésus, Freddy n’a pas vraiment grandi comme tout le monde.

L’enfant lunaire et déraciné qu’il était, trimbalé de Montreuil à Massy, de Toulon à Fontenay, découvre sa voix en intégrant, un peu par hasard, la troupe de sa sœur aînée, au sein de laquelle il reprend des standards de comédies musicales dès l’âge de 17 ans.

Dès lors, il se passionne pour l’écriture et le chant, se formant en bon autodidacte dans différentes chorales jazz et gospel, avant d’intégrer, en 2000, le quatuor vocal ‘Washa’.

A partir de 2003, ses premières maquettes en solo voient le jour dans un style soul-jazz teinté de hip hop. Il écume alors les scènes parisiennes avec ‘Dirty mind’, un groupe de musiciens fans de Prince.

Nougaro, Brel, Brassens, Renaud et Gainsbourg se sont ajoutés à ses références en matière d’écriture, si bien qu’il commence à séduire, avec ses compositions originales, un public venu de tous les horizons, autant attiré par la chanson française que par la soul contemporaine.

Après avoir participé à la compilation Autoprod Soul R’n’B 2005, éditée par la Fnac, il est repéré par le label Such Prod qui sort en 2008 « Mes couleurs », son premier album, réalisé par Guillaume Poncelet (Michel Jonasz, Gaël Faye, Hocus Pocus…). La presse spécialisée s’empare alors du jeune artiste, encensé par Groove Magazine qui publie : « autant inspiré par les grands vocalistes de la soul américaine que par la plume des chansons françaises, Freddy a trouvé son identité artistique”.

Il consacre ensuite son temps entre la scène et l’écriture pour d’autres artistes, notamment Ben l’oncle soul, avec qui il co-écrira les paroles d’une dizaine de titres (dont le fameux « Soulman »).

Aujourd’hui, il revient sur le devant de la scène avec un nouvel Album « Un jour j’écrirai » qu’il a entièrement produit et réalisé avec une équipe de musiciens hors pairs : Gaël Cadoux (Electro Deluxe), Christophe Lardeau (Ben l’oncle soul), Jeff Ludovicus (Asa), Damien Nueva (John Legend), Benoit Dordolo (Namaste), Bertrand Luzignant (Beat Assaillant), Mathieu Haage (Michel Jonasz), le tout mixé par Adam Bastard (Kery James, Raggasonic) et masterisé par Blanka. La sortie est prévue début octobre.

LIENS : 
http://freddysphere.com
https://www.facebook.com/Freddy.sphere
https://www.instagram.com/freddysphere
https://www.youtube.com/channel/UCHdNjziAGKZoy6TfeEshlkw

Aller à la barre d’outils