Too Paris

La musique électronique française se porte bien. Et ce ne sont pas les nappes et basses planantes de BRNFKD (lire « brain fucked », s’il vous plaît) qui vont nous faire penser l’inverse. Aujourd’hui sort le premier EP du jeune duo parisien composé d’Ikaz Boi et Monk.

Quand on discute avec le deuxième, on se rend compte que les ambitions du groupe se résument en un mot, le même qui nous enrobe au premières notes du merveilleux single éponyme : le feeling. « On ne calcule vraiment rien. BRNFKD ça s’est fait comme ça, d’un coup. Naturellement. Maintenant on y va au feeling, limite au hasard ! ».

Attention, le feeling, ici, se drape dans des intentions qui rendent les mélodies du groupe – à mi-chemin entre l’électro, le r’n’b, et de lourdes prods cloud – diablement envoûtantes. « On privilégie l’émotion, assure Monk. On recherche une sonorité intimiste, mélancolique et je dirais même sensuelle. »

Source : https://i-d.vice.com/fr/article/premire-brnfkd-sixteen?utm_source=idfrfb

LIENS :
http://nowadays.lnk.to/BRNFKD
https://www.facebook.com/brnfkd/
https://www.instagram.com/brnfkd/

Aller à la barre d’outils