Too Paris

Je suis né au milieu des hommes fiers, dans le désert invincible, conscient très tôt de la force de la nature qui règle toutes choses. 

Issu d’une longue lignée de touaregs, non loin de Tamanrasset (Algérie) AMAR SUNDY rejoint la France au début des années 60.

Dans les années 80, il fréquente les clubs de blues parisiens, Le Baiser Salé, Le Sunset, Le Duc des Lombards… Très vite il devient un habitué que l’on voit aux côtés de Memphis Slim, ou B.B. King.

C’est en 85, dans un club de Chicago, que Jimmy Johnson le remarque et l’invite à partager la scène locale avec des légendes telles que Sunnyland Slim, Otis Rush, Big Time Sara ou John Littlejohn. Sa carrière de bluesman est véritablement lancée.

Pendant six ans, il tourne en Europe et aux USA avec Albert King (qui lui donnera le surnom de « Fils du Mississipi »), Albert Collins, Screamin’ Jay Hawkins, Khaled, Linda Hopkins, James Cotton

1990 est marqué par la sortie de son 1er album « HOGGAR-CHICAGO-PARIS ».
Les dates s’enchaînent : Festival de Jazz de Montréal, Francofolies de Montréal, festival d’été de Québec, Arezzo Festival Italie, Barcelone Blues festival, Winston Legend festival, première partie d’Albert King, Van Morrison, Robert Plant ou Khaled.

En 1998, après quelques expérimentations et recherches d’un style basé sur la fusion du Blues et des rythmes Sahraoui, AMAR SUNDY sort son deuxième album « HOMME BLEU ».  Cet album remporte un immense succès et installe le nom d’AMAR SUNDY au royaume des artistes qui marqueront à tout jamais le Blues.

En 2004, sort « NAJMA » le 3ème album : La concrétisation d’une longue quête vers un style définitivement personnel .

En 2006, le label PUTUMAYO Records, reprend le titre OUALLACHE dans sa compilation BLUES AROUND THE WORLD.

2008 est l’année de l?enregistrement de son nouvel album « SADAKA ».

Toujours placé sous le signe des rencontres et du partage, c’est un voyage au coeur de la musique d’AMAR SUNDY et de sa résonnance dans l’univers d’artistes tels que Lisa DOBY, PURA FÉ, Eric BIBB, Khalil CHAHINE, Sylvin MARC, Mokhtar SAMBA ou Joe Louis WALKER.

Source : Africulture.com
Photo #1 : Michel Verlinden
Photo #2 : Laurent Bugnet
Photo #3 : Tragan Tasic feat. Joe Louis Walker

LIENS :
https://www.facebook.com/profile.php?id=100010384302058
https://www.youtube.com/watch?v=jEh8Sgcx27s&list=PLBrcE9SOeixHKeGaonTVOFVOxev9iSTNa
http://www.deezer.com/artist/471099

 

Aller à la barre d’outils